21. août, 2017

Monsieur G.

 

A 98 ans, il connait mon but de vie, j'avais dit que j'amènerai le champagne pour ses 100 ans , il était content !  Il avait un rêve, il aurait pu se réconcilier avec ses 2 fils ...Celui qui est resté avec lui , c'est en passe de le faire, mais surtout celui qu'il ne voit plus . J'ai essayé un jour d'état de conscience "supérieure" (très enervée ! ) de approcher les deux frères, au teléphone, ils devaient reprendre contact, mais depuis plus rien . J'en ai reparlé,mais rien à faire . J'interviens sur le subjectif de manière forte, mais la famille est nettement en détresse .

 

Après une infection urinaire carabinée et non soignée au domicile, Monsieur G attend une convalescence à l'hopital . J'allais le reprendre à domicile, il disait que son esprit y était resté ,et c'est vrai on voit qu'il abandonne progressivement son corps , pourtant, il est bien soigné au CH . Mais le fils a fait marche arrière, il a prétexté que le médecin traitant ne serait pas suffisamment présent; certes, c'est vrai le maintien à domicile, seul, la semaine est lithigieux, même avec 3 passages d'aide ménagères , 2 passages infirmiers, et la caméra qu'on allait mettre !  ( Une astuce du fils, une bouteille d'eau accrochée avec un tuyau pour que le patient puisse boire seul ! ) Vraiment la conscience du fils est au petit soin pour le père, mais je sais que son inconscience a une grosse rancune contre lui  ( il tapait son père quand il était saoul, il a arrété parce que j'ai menacé de le dénoncer et surtout , pour me faire plaisir ,il me semble....Ou parce que j'ai fait un travail de nettoyage d'inconscient ? )

Alors, que cherche vraiment le fils ?

Il veut le garder en vie, par amour ? Il veut le garder en vie, pour le punir ?  Les 2 . Bernard G est un homme torturé entre sa conscience gentille et polie, et son inconscience rancunière, sauvage, violente, si mal contenue par l'alcool. Que faire ?

 

Monsieur G est si heureux de me voir ! Je vais essayer de passer souvent .......

 

J'avais oublié mes clefs sur sa table d'hopital, je suis partie trop vite, il a cru que je lui reprochais de ne pas les avoir vues.... Je suis nulle parfois !  Il articule si mal ! Et je n'avais pas le temps !  Bref, on a du lui mettre l'oxygène,  sitot après mon départ ; soit c''est le quiproquo avec les clefs, soit, je l'ai choqué en lui parlant vrai . Pourtant, je lui ai seulement dit qu'il était à l'hopital, qu'il attendait un placement, que son fils avait rendez vous demain avec le docteur. Fallait -il le laisser comme je l'ai rencontré , dans l'attente, l'ignorance, et penché du coté de la fleur que je lui avais payée .......

 

Voila, Monsieur G est décédé de son infection urinaire  , sepsis , je n'avais surement rien compris ; J'ai essayé d'empecher cela, mais ça devait être irrémédiable !  Nos inconscients au médecin et à moi, ne voulaient pas ? J'ai cru au départ que c'était à cause des égos, mais je me suis fourvoyée, il me semble, il y a autre chose, de plus puissant, la grande histoire ? J'avais la prétention de croire que j'aurais pu enrayer ça ! C'est encore ces fichues lettres vivantes, dont nous sommes prisonniers !  Et l'inconscient est heureux , je l'ai vu à travers les yeux d'un jeune homme alors que je pleurais ! Je voudrais que l'inconscient prenne conscience de la souffrance des petites consciences . C'est surement mon travail.

( Par deux fois ,on a essayé de me dominer , de me fasciner, de m'hypnotiser avec des inconscients forts , c'est peine perdue , je ne crois pas à tout ça, je suis rationnelle et même opérationnelle .

 

Tiens, une porte de maison  s'est ouverte à mon passage, son propriètaire avait une voiture lettrées CL PG , des bonnes lettres pour nous tous !

 

Hier, je crois, c'était une benne de poubelles qui s'est vidée devant moi, pendant que passait une voiture BN PY !

 

J'ai des AS, des AM, des AD, des AB.....Je suis comblée .

 

Que de synchro ces jours ci, je ne les compte plus,et je sais que cette fois, ce n'est pas une répétition ) 

Cool Attention conscience modifiée entre les parenthèses !