18. déc., 2017

L'inconscient malade

Je suis allée à une formation sur la relation d'aide avec une initiation à l'hypnose thérapeutique ... Je n'avais aucune notion d'hypnose, je n'ai jamais rien lu sur le sujet ...J'ai été scotché , ça me parle . Et, pourtant, l'hypnose est contre indiquée pour les bipolaires et les schizophrènes parce qu'elle peut ramener un inconscient en colère surement . Je le comprends comme ça .

Je vois là, une solution d'accès à l'inconscient malade, pour prétendre le guérir, le laver de ses rancunes, vider sa poubelle !!!!

Le psychothérapeute nous disait que l'inconscient sain ne nous voulait que du bien ! Et, je le comprends aussi de cette façon , ( du moins, en ce qui concerne l'inconscient superficiel ) , l'inconscient communiquant par un "fluide" avec la conscience de manière naturelle, alimentant celle ci et vice versa, est un inconscient paisible , qui ne cherche qu'à améliorer la conscience et en a les possibilités car celle ci n'est pas obtue . Au contraire, l'inconscient rejeté , refoulé , confronté à une conscience trop hermétique , étroite et bornée est un inconscient en souffrance, qui prépare la maladie mentale .

Vraiment je vois une opportunité d'aller vers une meilleure connaissance des maux de l'inconscient par l'hypnose, alors, que mon formateur se refusait à hypnotiser les malades mentaux .

La découverte de l'inconscient passera par l'apaisement de ses maux . Il faudra bien un jour , qu'un courageux s'y attelle , sans doute, faudra t-il encore du temps, la folie n'est pas un sujet de prédilection de nos jours .

La folie répond à une raison subjective que l'on peut décrypter à l'aide du sujet en question .