1. août, 2018

Mon inconscience

J'ai connu des états hors de  ma conscience ordinaire ; j'étais alors une hors la loi, on m'a plaquée au sol parce que je résistais à un policier, chose inimaginable pour ma conscience "normale" . J'étais  révoltée, la police me semblait injuste ; est ce le sentiment des délinquants ? J'ai exploré des états de conscience différents de la mienne, je me sens plus proche qu'avant de ceux qui ne me sont pas semblables . Y a t-il un curseur des états de conscience qui se fixe à un endroit précis en fonction des gènes, de l'éducation et des expériences ? Je le crois .

 

Tous ceux qui n'ont pas le curseur de conscience placé dans le bon créneau sont des déchets de société ?

Comment faire autrement ? C'est difficile, finalement , on travaille tous pour que nos enfants aient une conscience bien placée . Il y a des tricheurs, certes . Mais ceux la , savent très bien ce qu'on attend d'eux , ils essaient de passer à travers les maillons du filet de la justice , ils sont parfois si malins qu'ils ne sont jamais pris, ils commettent des petits délis à répétition , mais bon, ils coutent à la société !

Nous avons élevé nos enfants dans la droiture, l'amour du travail bien fait, consciencieux, (ils ne sont pourtant pas à l'abri d'un dérapage, pour une raison quelconque, l'appat du gain,  l'influence ,le manque de remise en cause, la désillusion  ......) parce que nous croyons en l'humanité, et personnellement, je crois que nous avons nos institutions de justice en nous, comme une épée de Damoclès, qui tombe un jour ou l'autre....

La conscience, la bonne conscience, celle qui nous rappelle à l'ordre, celle qui nous réveille, qui nous dit : "tu n'as pas bien agi ! " Comme elle est importante ! L'avons nous tous ? Est elle consciente pour tous ? Ou la faisons nous taire à souhait ?

J'aimerai tant dire, expliquer, à tous, que tout ce qui passe dans l'inconscient poubelle resurgit toujours un jour . L'inconscient n'est pas fait pour garder " votre merde" ; excusez le vulgaire . L'inconscient existe pour faire exister la conscience, c'est la loi des binômes , de plus il reste son essence, sa pioche du tout possible, son passé et son avenir .J'ai voyagé en lui, il est trompeur, dangereux, violent, cauchemardesque mais aussi grandiose, magnifique, magique, il peut vous faire croire n'importe quoi, il est le roi de la pensée, il ne sait faire que ça, et il pense seul et croit tout savoir, égo oblige, c'est son état . Mais il n'est pas du tout manuel, ne le laissait pas agir, il ne connait pas les lois de la gravité !

OUI, mon voyage en inconscience était fabuleux, c'est surement pour ça que je dois prendre mon abilify 7,5 mg , parce que mon esprit veut y retourner .

En même temps, je vieillis, il y aura bientôt 16 ans que je suis bipolaire, et faut pas apprendre aux vieilles guenons à faire la grimace !

Je suis intarrissable sur le sujet, j'adore, mais je ne vais pas gacher la fin de ma vie, j'ai encore 11 ans avant de prendre ma retraite d'infirmière, et j'espère avoir des petits enfants et les garder, ils ont besoin d'une mamie comme les autres .