22. août, 2018

Compte rendu

Je passe à 30 mg par jour d'abilify ; ma famille est inquiète . Moi , ça ne m'inquiète plus, de toute façon, la dose de changera rien à mon cerveau, il est bien taré, en place, et il le restera. Enfin, je n'ai plus peur des médocs !

J'ai changé radicalement, de quoi inquièter ! J'ai des dons, un peu en tout, je sais parler, écrire, mais ça c'est pas trop nouveau, quoique je parle de plus en plus exact. Non, c'est surtout que j'agis maintenant, moi, qui était bloquée depuis 15 ans ! C'est clair dans ma tête, je peux agir, je sais ce que je fais, comment je dois le faire, pourquoi je le fais. Je jongle de consciences en consciences pour essayer de m'adapter aux autres, mais c'est encore difficile, notamment dans le blog ; Le Bipolaire.

La nuit me porte conseil, lorsque je suis triste un peu le soir, peur d'avoir mal agi, je vais mieux au réveil, comme si, quelqu'un m'avait rassurée sur mes dires et mes faires ? C'est génial !

Une seule chose me chiffonne ; le psychiatre de mon père !  J'ai été avec papa en consultation, et son psy avait l'air complètement paniqué . J'ai eu l'impression d'être le médecin . J'ai voulu l'aider à trouver  le dosage de la miansérine qu'il voulait donner . IL regardait sur un vidal sans succès  ! Du coup, il a pensé à regarder sur son ordi .Chose très étrange, il a dit une contradiction ; " Je vais voir s'il existe du 10 mg, j'ai l'habitude de le donner. " Ou est le problème ? Est ce moi ?  Mon conscient ? Mon inconscient ? Qui voudrait commander ? C'est pas ce que je pensais, c'est pas ce que je veux .Je ne veux pas être un chef, je suis bien trop sensible ! Je culpabiliserais tout le temps ! Je veux juste donner mon avis, c'est tout, donner le sens que je crois aux choses, parce que je sens que je l'ai ,( pour aider les malades à s'en sortir ) montrer qu'on peut changer, faire plein de choses nouvelles avec sécurité et même facilité !