23. août, 2018

Stabilisation

Je me calme : je reste toujours heureuse,  pas question que ça change, je veux maintenir cet état, coute que coute, même si je dois cacher mon bonheur pour le garder .Je ne veux plus bouger le curseur de mon humeur sur le cercle de mon tempérament, du moins, je veux garder cette dominante ! ET j'y arriverai !

 Pour cela, j'accepte tous les traitements qu'on me donne, sans rechigner, c'est pour moi, une manière de cacher ma différence, ce n'est pas insultant comme je le pensais au départ, j'ai passé encore un cap !

Sinon, je crois que je suis en train de règler mon originalité à la capacité du monde à la recevoir .Je fignole . A moi de négocier le maximum pour ne pas être trop brimée !

J'aide aussi mes parents, qui ont besoin de  mes dons pour s'en sortir, ils sont en train de sombrer dans la dégénérescence . En même temps, je n'ai pas été une enfant facile, je leur ai fait beaucoup de reproches .

Je me rapproche de mon mari, j'essaie aussi de l'aider, il est mal aussi... fatigué, ça fait des années que je ne pratique plus rien ! 15 ans.

 

Voila, je me réveille, comme si je venais au monde ! Et je constate l' état des lieux ....Il faut remettre de l'amour de toute urgence !

Je dois montrer que je suis revenue de mon esprit, et que je les aime §