24. août, 2018

Petit blues de culpabilité ?

Normal, j'ai le contre coup de mon effervescence , un petit creux de la vague submergeante , mais rien qui puisse inquièter mes plans à venir . Je récupère déjà . Tout ça a un sens pour moi, je règle ma vie, et pour mon bien être, j'ai du pousser un peu ma réalité ou la réalité ? Je crois vraiment que j'ai poussé , acculé la réalité pour l'adapter au mieux à ma réalité . C'est grave ce que je dis ; mais je sais que j'ai amené des connaissances supplémentaires , non seulement sur la bipolarité, mais aussi dans ma pratique d'infirmière, j'aborde l 'éducation thérapeutique , plus ou moins douce, chez les malades ordinaires , même incurables .. C'est ouf, c'est sur, c'est nouveau, mais ce qu'il y a de nouveau, c'est qu'ils sont satisfaits, mon challenge est réussi ! Enfin, ça bouge sérieusement dans les soins infirmiers ! ça bouge aussi , niveau syndicats, dans la mise en place d'une nouvelle nomenclature ! Depuis le temps, qu'on tourne en rond ! Perso, moi ça fait 32 ans ! Je ne peux qu'être satisfaite aussi, j'ai presque hâte de retrouver mes malades au bout de 4 j de vacances !

De plus, je suis à 30 mg d'abilify par jour, je n'ai jamais pris une telle dose, j'ai été longtemps à 5 mg, 7 ans au moins, puis je suis passée à 7.5 . Mais même ça, ne m'inquiète plus, l'important est de se sentir bien, et surtout pour moi, de réussir mon projet, dose ou pas dose, ni fait rien .

Je suis en train de réaliser le but de ma vie .