30. août, 2018

Les gens ordinaires pré maladifs

Semblent souvent contradictoires, on dit que le genre humain est ambigu, il contredit souvent ce qu'il vient de dire peu de temps avant ; il est dans  l'instant, porté parfois par sa conscience ; une parole réfléchie ou par son inconscience; une parole rapide mais plus vraie, moins formatée par l'éducation ou la bienséance . Ainsi, surement pour sembler cohérents, les gens ordinaires, oublient leurs contradictions , leur conscience met barre, mais en fait, ils sont bloqués dans un cercle vicieux, ou leur inconscience et leur conscience luttent éternellement sans jamais trouver de solution, puisque la barrière qui les sépare est trop hermétique, et peut être se renforce au fur et à mesure du temps et du combat . 

Cette situation , à mon avis, est propre à engendrer des maladies de tout genre . Le sujet est en souffrance, même si sa conscience ne lui montre pas, son inconscience souffre, elle sera donc moins apte à maintenir la santé du corps ou de l'esprit, et en admettant qu'elle ait une volonté propre, elle ne le souhaitera pas . 

Ces gens " ordinaires " sont perdus dans l'instant, ils disent oui ou non en fonction de leur état de conscience, plus ou moins profond, ce sont des girouettes, sans aucune ligne de conduite de vie, ils n'ont pas de sens logique , leur vie n'aura pas abouti , n'aura pas de sens .... Il faut qu'ils renouent avec leur inconscient, il leur faut retrouver le but profond  de leur vie , aggrandir leur conscience, oublier sa petitesse , pour enfin découvrir leur être entier .