26. oct., 2018

Le "diable"

Celui qui sait user sans abuser maitrise le "diable" qui est en lui . Et c'est valable pour toute chose ; l'argent, l'alcool, le sexe,la nourriture, le travail, les loisirs, le sport même voire la cigarette ... l'altruisme, l'égoisme ....Que c'est compliqué !!!!!!

 

 

 

 

Le pire, c'est que je crois qu'ils font un peu les vases communiquants , c'est à dire, que lorsqu'on maitrise mieux un domaine, on régresse sur un autre . Par exemple, avant, j'étais une sacrée égoiste, et je maitrisais la nourriture comme pas une, il suffisait que je décide de ne pas manger, et hop, je fermais ma bouche, parce que ma personne physique était primordiale pour moi, à ce moment . Mais dès lors que j'ai commencé à penser aux autres, c'était le cadet de mes soucis, et je n'ai plus regardé le miroir . Et j'ai pris 40 kgs ! Sur 14 ans, mais c'est énorme . Quand j'ai réalisé ce que je me faisais, j'ai été découragé et en même temps, j'avais appris le péché de gourmandise . Finalement, je crois que je préfère être gourmande, moche et gentille , s'il faut choisir, je reviens de loin, mais d'autres sont jolies et gentilles , faut croire qu'on a chacun son monde, en même temps, elles ont peut être des gènes favorisant, grace à leurs acquis ancéstraux !  Moi, j'ai du changer complètement de façon de voir la vie .  Je pourrais essayer de maigrir, mais mon poids me stabilise mentalement, c'est bizarre à expliquer, comme s'il me calmait . Je crois que je suis une grande anxieuse qui se cache .Alors, je ne sais ce que je vais devenir, une femme qu'on retourne péniblement pour la changer,  avachie dans un lit ou une petite grand mère rigolote qui meurt debout .