4. févr., 2019

Rien de spécial à dire

Juste envie de faire la causette . Je viens régulièrement , et je vois le compteur tourner . Pour me lire, faut forcément connaitre mon pseudo, alors je me dis que je deviens "une star" , lol, surement un cas maladif, c'est ce qui est le plus probable, mais c'est déjà pas si mal, j'ai toujours rêvé de notoriété ....

Ma maladie, mis à part mes enfants, c'est ce que j'ai fait de  mieux dans ma vie !  De toute manière, j'en suis fière . C'est une réussite certaine, j'ai connu les méandres de mon esprit, en horreur ou en magnifiscence . C'est ça , la vraie vie !

J'ai exposé mes délires, sans tabous, d'ailleurs quand je me relis, je me dis que je reviens de loin ! Mais n'est ce pas simplement, l'inconscient de tout un chacun, en l'occurence le mien ? Ne sommes nous pas tous pareils sans le véto de nos consciences ? J'en suis persuadée, seulement, permettez , j'ai le cran d'en parler . De me dévoiler entièrement, et dans le seul but de faire avancer la science , j'ai peut être aussi un penchant exhibitionniste ? Mais c'est heureux pour l'affaire qui nous incombe .

Et, oui, et si je disais vrai ? La bipolarité ne serait qu'un flirt avec l'inconscient . Il n'y a pas que votre conscience qui compte ici bas . Il faut voir ailleurs, au delà ! Et, ce n'est pas une mince affaire, je vous le concède, mais si , je réussis, pourquoi pas vous ? lol

Le bonheur avec moi, c'est que même si je n'ai rien à dire, je trouve toujours ; c'est ma bipolarité ; une aubaine pour ma vie . Elle m'a transformée, maintenant, j'arrive bien à jongler entre le quotidien et l'existentiel . Je fais la part des choses, je réussis à revenir sur terre, même si je peux être à des lieux en quelques secondes . Vraiment, cette vie vaut la peine d'être vécue . J'essaie de le dire sur le site du Bipolaire, mais ce n'est pas facile, nous ne sommes  pas tous au même stade, et beaucoup souffrent encore de leur maladie . Il faut dépasser la souffrance, pour connaitre un meilleur être, comme si la quête du  bonheur toujours plus haut passait par un escalier alterné de marches malheureuses et heureuses .

J'ai une telle compréhension du monde  maintenant, qui est surement subjective, mais réelle pour moi ! Alors, que c'est justement, une incompréhension qui m'a fait plonger ! Je ne peux pas croire que ce soit un hasard ; j'ai réellement changé de conscience, grace à mon introspection hors norme ; l'étude de mes manies .

Je suis capable maintenant, de passer outre mes affinités pour mes semblables, même si j'en ai encore, et cela me permet de vivre paisiblement, et d'accepter la condition humaine , ma condition sans rancune, sereinement .

Sans la bipolarité, je n'aurais pas réussi .

 

Il faut que le regard sur cette maladie change, et même son nom, pourquoi pas transition bipolaire ?  Car, avec ou sans mon avis, ce regard changera, les bipolaires vont évoluer, grandir, s'affermir, ça commence déjà . Un jour, ils transformeront " leur maladie " en " réussite " , je ne sais pas combien  de temps, ça prendra, mais ça sera .

Les bipolaires trouveront avec l'aide des médicaments dans un premier temps, leur équilibre mental et avec lui leur bonheur .

Bien sur, je ne peux pas nier que cette  " maladie " psychique est terrible, certains sont en invalidité et touchent l' AAH dans le site bipolaire et ailleurs . Aussi, je ne me moque pas d'eux, j'ai connu des heures peu glorieuses, et j'ai sans doute eu plus de chance qu'eux ! Mais, la société ne nous aide pas du tout à positiver cette maladie, et le psychisme est tellement sensible qu'il sombre vite dans des travers comme les angoisses , ou des tocs dont on se remet difficilement puisqu'ils sont un cercle vicieux négatif . Ce qui m'a sauvée de tout ça, c'est de ne pas croire à ce qu'on disait de la bipolarité, sinon, j'aurais perdu toute confiance en moi, et tout espoir de m'en sortir . Si, ça peut aider quelqu'un, j'en serai ravie !