18. avr., 2019

Consolations .

Sur, qu'à force d'en parler, on finit par me consoler .....Je parle d'un avis médical, cette fois . Soi disant, un AVC massif n'aurait pas eu les symptômes que ma mère a eus . Elle aurait eu une fibrillation , un gros trouble du rythme ...suivi d'un arrêt cardiaque .Je ne saurai jamais, mais je pense plus, maintenant à prendre la tension de mes patients, c'est sur .

On n'est jamais assez craintif pour eux, sans leur communiquer un stress, on doit être  aux aguets et les constantes nous donnent des indications , ce n'est pas un métier facile, loin de là, je pense que ce sont plus les responsabilités qui m'ont fait grossir, que les traitements .

J'ai toujours du lutter contre des prédispositions rêveuses et artistiques qui ne sont pas du tout indiquées dans mon métier .  Mon blog n'aurait surement pas existé si j'avais été différente . Ce mélange d'inconscience avec la réalité consciente de la maladie produit un mariage fécond étonnant ...A vous de juger, s'il est opportun ..