31. oct., 2017

Passage de la subjectivité à l'objectivité

C'est encore une notion qui me turluppine .Les marquages terrestres des idées me viennent d'un inconscient profond, c'est à dire, quand je suis en fortes manies, grave comme on dit . Je n'ai pas pu faire autrement que de les mentionner ici, ou je dis tout . Il y avait un rapport entre mes idées , l'idée d'un seul et l'approbation par tous, à travers des mouvements synchronisés avec mes pensées, c'était rapide ,impossible à contrôler ou à manipuler : une espèce de science existentielle supérieure qui dépasse notre entendement, tellement qu'elle semble complètement folle à la conscience ordinaire . Suis je marquée par les multiples films de sciences fiction ou de sorcellerie que j'ai vus ? Ou est ce simplement l'inconscient qui passe au travers du septième art ?

L'inconscient est partout entre nos consciences, et s'exprime allégrement à notre insu, il est tellement "magique", tellement incroyable qu'il semble fou et donc se trouve à l'abri de toutes investigations ou expériences ...( il est juste bon pour les arts ). Finalement, ça doit bien l'arranger, car c'est aussi notre sécurité , notre auto contrôle et j'imagine qu'il doit se méfier des consciences étroites et persuadées de faire le bien de tous à leurs façons en ignorant les lois de la subjectivité . Comme moi peut être ?

On pourrait dire que le cerveau de l'homme est bien fait, et que tout ce qu'il dit sérieusement est vrai, mais demande des précisions , des remises dans un contexte particulier, une certaine modération . Ce matin , on me parlait des Africains qui croyaient en la sorcellerie, et on me demandait mon avis . J'ai dit que pour moi, c'était une bonne auto suggestion et comme le cerveau est puissant et faible à la fois, c'était une sorte de domination des uns sur les autres .On pourrait partir sur l'idée que rien n'est faux , que l'inconscient et le conscient parlent presque simultanéement, d'ou le capharnaum , ( et le besoin de faire la distinction des deux ) , qu'il faut seulement replacer le puzzle pour y comprendre quelque chose et surtout ouvrir les consciences à l'étrange pour permettre à l'inconscient de sortir des écrans .

Bref, maintenant que je suis soignée, je retrouve ma conscience ordinaire qui est bien incapable de trancher sur le sujet : Y a t-il une espèce de " grande science "  qui transforme le subjectif en objectivité , (  voire  l'abstrait en concret ? ) , Un passage obligé pour montrer pattes blanches et changer le cours de l'histoire humaine ? Et, allez, soyons fous !  Pourquoi pas un art supérieur qui concrêtise l'abstrait ? ???

Non, mes chevilles n'enflent pas , dans votre monde je ne suis qu'une malade mentale, il n'y a que dans le mien que je suis à l'aube de révolutionner les connaissances sur l'inconscient !  lol