17. nov., 2022

Mes up restent gérables, je ne délire plus comme par le passé, aussi, j'augmente mes doses d'abilify rapidement . J'ai encore présumé de mes capacités, j'avais diminué quelques jours à 10 mg par j, parce que je n'avais pas été à temps à la pharmacie . Il ne faut plus que ça arrive, je n'ai plus besoin de up pour me sentir bien . Et c'est dangereux pour ma patientèle, enfin, j'ai l'air énervée, ce n'est pas bon, même si je reste cohérente . Il me reste 3 ou 4 ans à travailler, je dois les gérer . Le plus dur est fait, j'ai vécu des tsunamis mentaux . Je me suis toujours relevée .Ici dans ce blog, je ne suis pas une personne normale, mais jamais je n 'impose à mes patients mes hypothèses, elles ne sont pas scientifiques, elles ne viennent que de mon imagination, je sais pertinemment que je n'ai pas le droit de profiter de la faiblesse d'un malade pour les faire passer pour des vérités . Ici, je suis à nu , j'expose toutes mes pensées, des plausibles aux délirantes ... Ce qui me semble intéressant, c'est que certaines pourraient rejoindre la réalité, mais rien n'est moins sur . Je voudrais qu'elles le fassent, celà reste mon but secret de vie .

Je ne confonds pas mes hypothèses avec la réalité, même si je suis plus emballée quand je suis en up, euphorique, j'ai toujours eu énormément de lucidité sur mes troubles, même quand, dans les débuts de  ma bipolarité, je délirais énormément,je n'ai jamais commis d'erreurs techniques ,il me restait une conscience de mon devoir d'infirmière, je ne sais pourquoi, ni comment d'ailleurs . Au fond, je tiens beaucoup à mon travail, c'est la motivation de mon blog finalement, la santé en est au coeur . 

Je ne descendrai plus jamais en dessous de 20 mg d'abilify, parce que je veux terminer ma carrière dans la sérénité, pour ensuite tenter de trier mon blog et d'en faire un livre .

La bipolarité n'est pas incompatible avec un travail d'infirmière libérale, dès lors qu'un traitement adéquate est observé . J'ai par le passé, perdu plusieurs remplacements d'IDEL, à cause de mes manies, j'ai payé cher, et suffisamment il me semble . Depuis, mon métabolisme s'est déréglé et je suis devenue obèse .Mais celà fait 13 ans que je suis à mon compte, et ma patientèle est prospère . Tout ceci en valait bien la peine !  

Ai je tort de m'exposer ainsi ici ? Qui le fait ? Devrais je me cacher pour vivre tranquille ? Je n'ai jamais eu ce discours . Je suis transparente au possible, j'ai même dit à certains de mes patients que j'étais bipolaire, je le dis de plus en plus, c'est presque un aveu déculpabilisant et qui me normalise .On a les patients qu'on mérite, ou plutôt ceux qui nous correspondent .  J'espère seulement que ma bonne foi ne me portera pas préjudice .

 

10. nov., 2022

Mon up est terminé . Je n'éprouve même pas de remord . Mes patients ont du me voir énervée, pleine de pensées plus ou moins incroyables ... Ils sont encore tous là, fidèles ...Je tiens à eux . Ils tiennent à moi ?

 

La vie est si courte, je n'ai aucune honte de vouloir la rendre plus belle, de chercher des raisons à cette vie, de trouver des réponses . Je change, je donne des excuses à mon trouble, il ne me trouble plus, je l'intégre . Je me sens vivre avec lui, je suis vivante dans ce blog, plus que n'importe ou ailleurs . Je ne regrette rien pour moi, j'ai trouvé ma voie . 

 

Surement, je ne suis pas comprise, je suis un cas de délire incrusté ? Peu m'importe maintenant, je revendique tout . Je suis heureuse de la diversité de mes pensées . Ma psychée est riche , mon univer00 complet . Je réussis à mener en parrallèle ma vie d'infirmière libérale, et j'en suis fière, autodidacte et prétentieuse, voilà mon statut .

 

La retraite arrive à grand pas, je ne sais plus si je la désire ...Riche de mes pensées, j'adore  parler à mes patients, je cherche la parole juste, la parole salvatrice . Je me posais la question de mon droit de parole .... Qui ne transporte pas son vécu ?  Le mien est travaillé depuis 20 ans d'écritures , il s'est transformé pour devenir audible d'années en années . L'importance de ma patientèle prouve que mon discours est digeste, sans quoi, tout s'écroulerait .Maintenant, je sais comment parler simplement, je pars toujours du subjectif du patient . Après tout, c'est lui qui est malade . Nous, bien portants, nous avons beaucoup à apporter au malade . Des soins corporels bien sur, mais aussi spirituels . C'est ce  qui m'intéresse au plus haut point et que je distribue , maintenant, avec parcimonie, et discernement .Si, je n'allonge pas la vie de mes patients, je veux néanmoins l'embellir du mieux que je peux . C'est ma vie .     

30. oct., 2022

Je n'ai quand même pas la prétention de croire que ma parole uniquement puisse améliorer des lésions corporelles avérées, mais on peut , peut être espérer des rémissions, si ma théorie est bonne . Je veux persévérer dans ce sens, je veux y croire, si ça ne fait pas de bien, ça ne fera aucun mal . Il faut simplement que je taise mon blog, nul n'est besoin de donner de faux espoirs ! Je commence à vraiment comprendre mon rôle en ce bas monde . Je peux continuer à réfléchir tout haut ici, dans ce blog, bien que je ne sache qui me lit, et quel impact cela peut avoir sur ma vie ,mais je ne peux  en aucun cas embarquer mes patients dans mes "délires" , si je puis dire, ma lecture déliée et préférée de l'univers .

29. oct., 2022

Se pose la question de mon droit d'exercer de cette manière .... Demandez à mes patients s'ils sont satisfaits de moi, voilà  la vraie question !  Il ne  peut pas en être autrement, je fais plus que le nécessaire . Trop peut être ? 

 

J'ai des convictions qui me viennent tout droit de ma bipolarité . Ce ne sont pas des certitudes . Mais qui ne transporte les siennes ? Nous sommes des êtres pensants .Je prétends apporter des réponses existentielles, au moins, je ne fais pas la langue de bois . 

 

J'avoue que j'ai en moi, toujours la peur de ne plus pouvoir travailler, ça me briserait maintenant  que je commence à y comprendre quelque chose . Mon travail a un sens , bien sur, c'est un peu fou de penser qu'avec la parole seule , je peux arriver à soigner des malades . C'est surement, un reste de folie qui s'incruste en moi . La parole peut être salvatrice, j'en suis sure, d'une certaine façon, elle peut redonner espoir, c'est le carburant de la vie . Et puis, rencontrer une personne qui répond à toutes sortes de questions de manière logique peut , peut être faire reprendre gout à la vie, donner les clefs manquantes ,trouver les mots magiques qui nourrissent l'inconscient maladif ,  permettre au malade de revenir dans la conscience pour les personnes alzheimer ...Faire évoluer certains malades qui bloquaient sur des pêchés capitaux et voir ce que ça donne ! Permettre à des subjectifs écrasés par d'autres de se réaliser .... Qui sait ? Qui ne tente rien , n'a rien . C'est mon idée , ressortie du fin fond de mon inconscience . Je lui souhaite bon vent ! 

PS : De toute façon, je me retracte de plus en plus dans ma coquille de blog, les malades suivent leur subjectivité, et je me greffe sur eux, parce que je suis de plus en plus persuadée que si je réponds bien à leurs questions, ils vont m'en demander d'autres, jusqu'à se sortir de leur cercle infernal de maladie . Ils vont aller vers ce qui peut les sauver, c'est humain, c'est logique, ils vont puiser l'eau pour leur soif . Je n'ai qu'à être moi même, même si je suis un peu spéciale, je lutte constamment contre mes défauts , c'est un effort de chaque instant, qui me rend heureuse, et apte à aider les autres .

 

Finalement, ce n'est rien d'extraordinaire, je crois seulement au tout spirituel, mais je ne remets pas en cause les connaissances actuelles sur les maladies,au contraire, je me tiens à ma place d'infirmière, je respecte la médecine, j'apporte un plus mental, qui me parait fondamental pour l'amélioration des malades . Je traine ma subjectivité comme toute infirmière , elle est seulement peut être un peu plus pensée au préalable .Je ne sais même pas si je suis croyante, finalement, je n'impose rien, je propose des réponses, là, ou il n'y a que vide d'ordinaire . A mes patients , et à eux seuls de juger de la qualité de mes réponses .    

 

28. oct., 2022

Je vais bien, j'ai repris le travail pour 10 j à raison de 11 h 30 à 12 h par j . Mais j'assure, je gère bien le temps . Je suis rassurée par le sourire de mes patients, j'ai si peur de les perdre . Je crois que non, ils vont s'incruster en moi, lol . Je fais tout ce que je peux, pour eux . En gardant la logique scientifique actuelle .Maintenant, je fais une pochette, dans ma voiture avec des articles ou des fiches , sur le régime sans résidus , par ex, ou la méthode Coué, je veux appuyer mes dires, de manière scientifique ou presque . Coué montre bien la grandeur de l'esprit, j'aime bien .Je vais essayer de piocher sur le net, pour paraitre plus crédible .  Je suis si sure de ma théorie . Je dois persévérer . Je ne fais rien de  mal, je réponds aux questions, maintenant, ni plus ni moins, c'est la route de leur subjectivité qui va les conduire à l'amélioration, je ne dois pas imposer la mienne . Ils connaissent leurs priorités . Je vais continuer à travailler du mieux que je peux, ça me passionne, enfin, j'ai l'impression d'avancer, de savoir ou je vais . Il a fallu 37 ans de métier ! Et 20 ans de bipolarité !