10. mai, 2021

Empathie

Je ne sais pas comment appeler ce que je ressens , mais depuis que je me réveille , un peu, modérement, mais suffisamment pour me sentir heureuse, je me souviens de ma léthargie, de mon ankylose et je pense aux malades, et je sais qu'ils ressentent ce que j'ai ressenti, cette sensation d'être en prison dans un corps malade. Dans mon cas, c'est ma tête qui était malade, elle ne trouvait pas l'issue , pour sauver son corps . Pas envie de bouger, plus d'initiatives, envie de rien, seulement de me reposer, de dormir . Faut vraiment que je modère, je ne veux plus retourner dans cet enfer terrestre . Je comprends maintenant vraiment l'intêret de tirer les malades vers l'envie, le plus possible, vers la vie en fait, de leur administrer des " perfusions sociales " afin de les maintenir le plus possible dans le bien être . Le bien être, c'est le plus important, et quand il ne vient pas de l'intérieur, on ne peut que l'apporter de l'extérieur, en espérant qu'il va gagner l'intérieur !

Je comprends mon père qui n'a plus envie de rien, qui ne fait plus rien, son deuil le tue , il a besoin de perfusions sociales , le malheur renferme , neutralise les mouvements. Je vais le tirer le plus possible vers la vie, j'ai tout d'abord fait à sa place, maintenant je lui apprends à refaire avec moi, puis il fera seul . Je vais vers le mouvement petit à petit , parce que l'esprit est malade mais pas le corps.

Comme ce doit être difficile de perdre son corps petit à petit alors que l'esprit est là ! Le corps et l'esprit sont vraiment imbriqués , Le corps est la matérialisation de l'esprit à l'extérieur . Comment savoir si la maladie physique n'est pas une matérialisation d'un malaise inconscient spirituel ?

Dans mon cas, mon esprit encrassait mon corps comme on détruit une machine avec un mauvais carburant  . Pourquoi ? Et, maintenant, quand je mange sainement, je parle à mon corps en lui disant de se régaler, qu'il va se sentir bien !  J'ai une communication avec lui, une harmonie, une communion, et je n'ai perdu que 3 kgs !

 

Est ce le moment ? Fallait -il que je dépasse le quintal ? En tout cas, j'ai appris de mon obésité, plus jamais je ne me " moquerai " des gens obèses, je les plains, je les comprends , je suis comme eux . Est ce pour ça que je suis devenue obèse ? Est ce une leçon de vie que mon esprit expérimente ? Ne faut il pas passer par tous les caps pour grandir en sagesse, surmonter la gourmandise comme on peut surmonter la luxure, ou la paresse ? Tout vivre pour tout comprendre ? Pour vivre sa vie pleinement ? Parcourir tous les chemins pour n'avoir rien rien à regretter, connaitre l'adoration du lard et des frites pour mieux savoir les doser, plutôt que les bannir à jamais . Connaitre les pièges de l'alcool, pour savoir s'en protéger, et être capable de prendre des cuites, sans redevenir alcoolique . N'est ce pas ça la vie ! N'est ce pas ce qu'on appelle des bêtises d'adulte ! Pour une personnalité difficile, pour une personne éveillée à tout, qui a tout connu parce qu'elle le voulait avant de devoir mourir un jour !

Une façon d'avoir plusieurs vies, tout connaitre pour ne pas oublier et bien choisir la vie qu'on veut . Oui, c'est ça, vivre pleinement pour savoir tout , oublier ce qu'on veut oublier et ainsi avoir plusieurs vies en une ! Sans parler de l'autodestruction nécessaire à la punition , le temps qu'il faut , parce qu'on n'a pas toujours bien agi , pour remettre les pendules à zéro, et repartir en se pardonnant ! C'est pour ça que j'ai mangé, il y a peut être d'autres raisons, toutes sont valables pour ce fait, pour que ce fait existe, et soit fait . Mais la raison qui englobe le tout, c'est la passion de la vie, le pas " si on " , qui rend la vie passionnante parce qu'elle offre toutes les possibilités de s'améliorer, de devenir meilleur, de comprendre le monde, à travers son corps via son esprit, ou le contraire. Rien n'est faux, la vérité est un diamant aux multiples facettes .

 

NB; Et si mon malaise spirituel sortait en passant par mon corps ? Le corps est bien un filtre pour l'esprit qui fonctionne dans les deux sens . Quand j'aurai perdu mes kilos en trop, je trouverai mon corps idéal , esprit et corps seront ajustés .Réajustés devrais je dire , en fonction de mon nouvel esprit, comme on sculpte dans une pâte à modeler . Mieux vaut toujours en avoir trop que pas assez !