25. mai, 2021

Equilibrage

Je me calme en restant toujours heureuse finalement, c'est inespéré ! Est ce que je vais enfin réussir ? Je reste à 30 mg d'abilify mais quelle importance, si je suis aussi bien dans ma peau ? J'ai l'impression d'avoir ce qu'on appelle le troisième oeil .... J'ai réponse à presque tout . Tout est latent en moi, surtout face aux malades, comme si je savais comment doit se comporter un esprit sain, peu importe son subjectif, je veux dire en respectant le subjectif de chacun . L'important se trouve dans la relation avec autrui, avec l'environnement, pas de corps sain sans une relation saine avec l'extérieur . Sinon, il s'abime, comme si l'inconscient en souffrait . Comme si l'extérieur avait un impact sur le corps humain . C'est quand même le lien entre l'esprit subjectif et l'objectivité extérieure . Impossible d'être en bonne santé sans harmonie avec le monde . On en a besoin, c'est lui qui nourrit notre vie .Le subjectif doit être respecté mais sa limite est l'objectivité du monde, elle prime car elle renferme les lois, les bonnes pratiques .

 

J'ai commencé à écrire sur une patiente, alzheimer, j'ai demandé l'accord de son mari . C'est un homme intelligent et cultivé en conscience, on a un bon feeling, mais je crains quand même de  lui montrer mes écrits, car, je suis cash , et ce n'est pas facile de se retrouver face à ses erreurs, ses défauts ...De se voir dans un miroir de vérité, s'il en est un ... .D'autant que je me base sur des hypothèses, rien d'autre . Il faudrait aussi que je puisse me poser pour l'interroger sur des détails qui me manquent ... Je dépasse mon rôle, ce n'est pas évident . Mais ce qui est sur, c'est que la patient va mieux, depuis que je me sens optimum, je lui parle beaucoup pendant la toilette, et elle écoute, son inconscient surtout, et ça va avoir des répercussions, j'en suis sure . Elle sombrait, maintenant elle s'améliore, c'est vraiment encourageant pour tout le monde .