14. sept., 2021

Echec

Je n'ai pas su piquer une patiente, c'est con, aujourd'hui était un jour spécial . Mais bon, je dois en tirer les leçons . De plus, j'ai voulu réessayer cette après midi, mais comme je ne l'avais pas noté , j'ai oublié , j'y suis quand même allée plus tard ....

 

Mauvais choix, mauvaise attitude, tout mauvais .

 

C'est une patiente extrêmement sensible, qui n'a pas de veine, qui a peur des piqures, et qui est en deuil .

 

J'aurais du y aller avec des pincettes ....

 

Du fait que je n'étais pas à l'heure l'après midi, la fille  a du annuler un rendez vous important de banque . J'ai encore eu de la chance qu'elles ne m'ont pas foutue dehors !

 

Surtout, que je n'ai pas pu m'empêcher devant les pleurs incessants de ma patiente, après coup, durant un quart d'heure, de dire que ce n'était qu'une piqure, qu'il y avait d'autres choses plus graves que ça .... Bref, j'ai tout faux, j'étais énervée, fatiguée, j'ai connu mes limites . On dirait même que je les ai cherchées .

En fait, j'ai perdu ma science du subjectif , sur ce coup là, je ne croyais pas du tout à la souffrance de ma patiente, j'étais incapable de me mettre à sa place, de rentrer dans sa peau . Pour moi, c'était une comédienne, qui voulait se faire consoler par sa fille, et c'est ce que sa fille a fait, elle l'a serrée dans ses bras, longtemps . 

J'ai oublié la petite conscience , qui n'est pas comédienne, elle, mais qui souffre vraiment . Parce que j'ai vu l'inconscient malin de ma patiente, qui riait à mes blagues, ce matin ..

 

Je dois méditer tout ça, j'ai encore du travail à faire, je dois toujours rester au niveau de la conscience, pour passer .C'est fondamental .

 

Je crois que je n'ai pas été assez prudente, pas assez réceptive ; Au contraire, j'ai brusqué ma patiente, sans m'en rendre compte, en la stressant, à de multiples reprises. Ce n'est pas par le mal, en forçant les choses, que je peux libérer la pauvre fille prisonnière d'un amour possessif , elles ont subit un deuil , il y a environ 18 mois, il me semble, elle forme une bulle ensemble, qu'il va quand même falloir percer, car, elle est délirante . Je veux dire nocive à terme, car non raisonnable . La fille , non mariée, avait déjà eu cette attitude de surprotection vis à vis de son père, maintenant décédé . Puis elle s'était sentie dépassée en tant que garde à domicile, et avait fait hospitaliser son père , qui est décédé peu de temps après . ( Je ne sais plus ce qu'il avait mais il était gravement malade .)

 

Je suis un peu brouillon mais je suis pressée, j'y reviendrai .