21. oct., 2022

Descente douce

Je suis rassurée comme d'habitude par mon sommeil, par mes songes .Comme si quelqu'un me disait que j'ai bien fait, que je suis en bonne voie . C'est pour ça, que je ne fais jamais de grosse descente, c'est à chaque fois pareil .

 

Je crois que quelque chose va changer, un nouveau cycle, c'est vraiment bizarre, comme si le monde allait m'aider maintenant . Ce serait super, ne pas avoir à lutter seule. Je pense que je dois continuer discrètement à bien travailler selon les bons principes, et les bonnes pratiques . Rester une spirituelle infirmière mais veiller à passer presque inaperçue, ainsi, je serai heureuse de faire mon travail sans craindre les débordements .

 

C'est possible, il faut passer en mode discrètion, ce sera beaucoup plus classe de toute façon, mais je ne peux renier mes espoirs, c'est ma vie . Je refuse de renier tout le travail que j'ai fait en amont sur ce blog . Et, je crois maintenant aux songes, il y a des aides qui vont arriver, on me l'a dit cette nuit . Je dois tenir encore . Je vais peut être redevenir croyante . A moins que ce ne soit savante .

Ce qui paraissait abberrant auparavent va peut être paraitre extraordinaire . Madame F poursuit son amélioration à l'Ehpad, sans son mari qui étouffait son subjectif . La plaie ulcéreuse de Madame M se referme comme une peau de chagrin .Madame B a fini son tanganil, j'espère qu'elle n'a plus de vertige, faudrait aller vérifier .... Monsieur L semble moins anxieux, faut voir dans la continuité . Bref, faut que je reste le nouveau moi que je suis devenue, plus discret, et que j'étudie les répercussions sur mes malades .