10. nov., 2022

Après up

Mon up est terminé . Je n'éprouve même pas de remord . Mes patients ont du me voir énervée, pleine de pensées plus ou moins incroyables ... Ils sont encore tous là, fidèles ...Je tiens à eux . Ils tiennent à moi ?

 

La vie est si courte, je n'ai aucune honte de vouloir la rendre plus belle, de chercher des raisons à cette vie, de trouver des réponses . Je change, je donne des excuses à mon trouble, il ne me trouble plus, je l'intégre . Je me sens vivre avec lui, je suis vivante dans ce blog, plus que n'importe ou ailleurs . Je ne regrette rien pour moi, j'ai trouvé ma voie . 

 

Surement, je ne suis pas comprise, je suis un cas de délire incrusté ? Peu m'importe maintenant, je revendique tout . Je suis heureuse de la diversité de mes pensées . Ma psychée est riche , mon univer00 complet . Je réussis à mener en parrallèle ma vie d'infirmière libérale, et j'en suis fière, autodidacte et prétentieuse, voilà mon statut .

 

La retraite arrive à grand pas, je ne sais plus si je la désire ...Riche de mes pensées, j'adore  parler à mes patients, je cherche la parole juste, la parole salvatrice . Je me posais la question de mon droit de parole .... Qui ne transporte pas son vécu ?  Le mien est travaillé depuis 20 ans d'écritures , il s'est transformé pour devenir audible d'années en années . L'importance de ma patientèle prouve que mon discours est digeste, sans quoi, tout s'écroulerait .Maintenant, je sais comment parler simplement, je pars toujours du subjectif du patient . Après tout, c'est lui qui est malade . Nous, bien portants, nous avons beaucoup à apporter au malade . Des soins corporels bien sur, mais aussi spirituels . C'est ce  qui m'intéresse au plus haut point et que je distribue , maintenant, avec parcimonie, et discernement .Si, je n'allonge pas la vie de mes patients, je veux néanmoins l'embellir du mieux que je peux . C'est ma vie .