17. nov., 2022

Conclusion

Mes up restent gérables, je ne délire plus comme par le passé, aussi, j'augmente mes doses d'abilify rapidement . J'ai encore présumé de mes capacités, j'avais diminué quelques jours à 10 mg par j, parce que je n'avais pas été à temps à la pharmacie . Il ne faut plus que ça arrive, je n'ai plus besoin de up pour me sentir bien . Et c'est dangereux pour ma patientèle, enfin, j'ai l'air énervée, ce n'est pas bon, même si je reste cohérente . Il me reste 3 ou 4 ans à travailler, je dois les gérer . Le plus dur est fait, j'ai vécu des tsunamis mentaux . Je me suis toujours relevée .Ici dans ce blog, je ne suis pas une personne normale, mais jamais je n 'impose à mes patients mes hypothèses, elles ne sont pas scientifiques, elles ne viennent que de mon imagination, je sais pertinemment que je n'ai pas le droit de profiter de la faiblesse d'un malade pour les faire passer pour des vérités . Ici, je suis à nu , j'expose toutes mes pensées, des plausibles aux délirantes ... Ce qui me semble intéressant, c'est que certaines pourraient rejoindre la réalité, mais rien n'est moins sur . Je voudrais qu'elles le fassent, celà reste mon but secret de vie .

Je ne confonds pas mes hypothèses avec la réalité, même si je suis plus emballée quand je suis en up, euphorique, j'ai toujours eu énormément de lucidité sur mes troubles, même quand, dans les débuts de  ma bipolarité, je délirais énormément,je n'ai jamais commis d'erreurs techniques ,il me restait une conscience de mon devoir d'infirmière, je ne sais pourquoi, ni comment d'ailleurs . Au fond, je tiens beaucoup à mon travail, c'est la motivation de mon blog finalement, la santé en est au coeur . 

Je ne descendrai plus jamais en dessous de 20 mg d'abilify, parce que je veux terminer ma carrière dans la sérénité, pour ensuite tenter de trier mon blog et d'en faire un livre .

La bipolarité n'est pas incompatible avec un travail d'infirmière libérale, dès lors qu'un traitement adéquate est observé . J'ai par le passé, perdu plusieurs remplacements d'IDEL, à cause de mes manies, j'ai payé cher, et suffisamment il me semble . Depuis, mon métabolisme s'est déréglé et je suis devenue obèse .Mais celà fait 13 ans que je suis à mon compte, et ma patientèle est prospère . Tout ceci en valait bien la peine !  

Ai je tort de m'exposer ainsi ici ? Qui le fait ? Devrais je me cacher pour vivre tranquille ? Je n'ai jamais eu ce discours . Je suis transparente au possible, j'ai même dit à certains de mes patients que j'étais bipolaire, je le dis de plus en plus, c'est presque un aveu déculpabilisant et qui me normalise .On a les patients qu'on mérite, ou plutôt ceux qui nous correspondent .  J'espère seulement que ma bonne foi ne me portera pas préjudice .