16. sept., 2021

J'ai dit à une patiente que je n'avais pas lavé ses jambes, les pieds oui, mais pas les jambes, et aussi sec, mon bras gauche a pris un gant de toilette ..Je ne m'en suis pas rendue compte ....

 

Je ne voulais pas prendre le sac des repas du CCAS (centre communal d'action social ) de mon père . Même s'il disait ne pas savoir les manger, et bien, j'ai remis le sac dans son frigo, sans m'en rendre compte !

 

Mon inconscient veut bien faire, dans la minute !  Des que ma conscience émet une idée .Il réagit et m'aide, c'est important, et nouveau, il faut que je le comprenne, ça me sera d'une aide précieuse .

 

16. sept., 2021

N'a pas de binôme . ( rien, tout ) Brièvement, non, car c'est compris dans l'éternité, ni instantannément ...Ni éphémère ...

ça veut dire quoi ?

 

Il y a la non éternité, comme la négation d'un objet ou d'un fait, mais ça voudrait dire que l'éternité est un fait , une réalité  ?

 

( éphémère, éternité ) peut être, oui, c'est surement ça, mais je bloque, un peu ; je trouve que l'éphémère est l'unité de l'éternité . A voire....

Non, c'est bien ce couple là, c'est moi qui refuse d'admettre que l'éternité n'est pas un fait . L'éphémère meurt donc l'éternité ne peut être une suite de morts .... A moins que la mort disparaisse ... Ou soit un leurre .

 

D'éphémérités en éphémérités, on obtient l'éternité .Pourvu qu'on la mérite .

 

 

14. sept., 2021

Je n'ai pas su piquer une patiente, c'est con, aujourd'hui était un jour spécial . Mais bon, je dois en tirer les leçons . De plus, j'ai voulu réessayer cette après midi, mais comme je ne l'avais pas noté , j'ai oublié , j'y suis quand même allée plus tard ....

 

Mauvais choix, mauvaise attitude, tout mauvais .

 

C'est une patiente extrêmement sensible, qui n'a pas de veine, qui a peur des piqures, et qui est en deuil .

 

J'aurais du y aller avec des pincettes ....

 

Du fait que je n'étais pas à l'heure l'après midi, la fille  a du annuler un rendez vous important de banque . J'ai encore eu de la chance qu'elles ne m'ont pas foutue dehors !

 

Surtout, que je n'ai pas pu m'empêcher devant les pleurs incessants de ma patiente, après coup, durant un quart d'heure, de dire que ce n'était qu'une piqure, qu'il y avait d'autres choses plus graves que ça .... Bref, j'ai tout faux, j'étais énervée, fatiguée, j'ai connu mes limites . On dirait même que je les ai cherchées .

En fait, j'ai perdu ma science du subjectif , sur ce coup là, je ne croyais pas du tout à la souffrance de ma patiente, j'étais incapable de me mettre à sa place, de rentrer dans sa peau . Pour moi, c'était une comédienne, qui voulait se faire consoler par sa fille, et c'est ce que sa fille a fait, elle l'a serrée dans ses bras, longtemps . 

J'ai oublié la petite conscience , qui n'est pas comédienne, elle, mais qui souffre vraiment . Parce que j'ai vu l'inconscient malin de ma patiente, qui riait à mes blagues, ce matin ..

 

Je dois méditer tout ça, j'ai encore du travail à faire, je dois toujours rester au niveau de la conscience, pour passer .C'est fondamental .

 

Je crois que je n'ai pas été assez prudente, pas assez réceptive ; Au contraire, j'ai brusqué ma patiente, sans m'en rendre compte, en la stressant, à de multiples reprises. Ce n'est pas par le mal, en forçant les choses, que je peux libérer la pauvre fille prisonnière d'un amour possessif , elles ont subit un deuil , il y a environ 18 mois, il me semble, elle forme une bulle ensemble, qu'il va quand même falloir percer, car, elle est délirante . Je veux dire nocive à terme, car non raisonnable . La fille , non mariée, avait déjà eu cette attitude de surprotection vis à vis de son père, maintenant décédé . Puis elle s'était sentie dépassée en tant que garde à domicile, et avait fait hospitaliser son père , qui est décédé peu de temps après . ( Je ne sais plus ce qu'il avait mais il était gravement malade .)

 

Je suis un peu brouillon mais je suis pressée, j'y reviendrai .

 

 

 

 

11. sept., 2021

J'ai été choqué quand j'ai perdu tous mes remplacements d'infirmières ; j'ai du m'installer la mort dans l'âme . Depuis, j'ai mangé 2 fois, j'ai pris 50 kgs, et c'était ma plus grande hantise avant ! Grossir ! Je ne vois qu'une raison, je me suis punie !

 

ON SE PUNIT ; C'est la seule explication, ou du moins, la plus probable, et ça rejoint l'idée que notre inconscient sait, et  punit notre conscient . Dans cette période, j'étais traitée, mais sous traitée plutôt, donc ma conscience n'était pas optimum, je m'en foutais de grossir .... Mais le retour à la conscience normale fut douloureux . C'était fait . Je m'étais punie, car, mon esprit n'était pas encore mur, je n'avais pas l'esprit sain, celui qui sert à atteindre le bonheur . 

Hier, j'ai évacué mon mal, j'ai été au summum de ma méchanceté envers ma soeur, au bout de ma jalousie ! C'est rigolo, mais mon horoscope  a parlé de jalousie, avec une journée de retard, et François De La Rochefoucault a été cité, bien à point . " Il y a plus d'amour propre dans la jalousie que d'amour ! " ça m'a apaisée . Les citations à point donné me font beaucoup de bien .

Je crois que je suis prête . Pour l'équilibre alimentaire, comme pour le reste . Me faut juste éviter de griller mes neurones avec trop de lucidité ; C'est finalement assez facile , il faut mettre un peu de connerie apparente .

 

Vraiment, le mal est nécessaire, mais doit être évacué, il doit sortir . Après , on est débarassé, il ne faut pas le bloquer dans notre inconscient , sinon, il va sortir quand la cocotte va siffler avec encore plus de virulence ! C'est une forme de pseudo science, la psychologique ; Trouver le sens du bien .

 

Nous sommes faits de haine et d'amour, de bien et de mal, c'est notre condition humaine, Les 2 ! Y'a pas de honte à être haineux, faut seulement savoir quoi faire de cette haine, et travailler dessus, faudrait des écoles pour ça, comme pour la peur inutile par exemple .... Mais ça viendra, j'en suis sure !

Faut tout bien ordonner, pour avoir un esprit sain, et être heureux. Certains le sont de manière innée, moi, j'ai bien galéré .  

 

10. juin, 2021

J'ai toujours des lecteurs, et je pense que ce sont des psychiatres ou assimilés . Ils ne sont jamais très bavards, plus à apprendre qu'à conseiller. En fait, ils conseillent peut être rarement, mais on n'est pas forcément enclin à écouter . Moi, la première . Que me dire ? C'est trop de responsabilités pour eux : les conseilleurs ne sont pas les payeurs ! Je compends ça !

 

Que leur dire ? Que je ne suis pas si débile que ça ?

 

Je sais bien, j'ai , dans ce blog, déconné plus d'une fois ! C'est tellemement enrichissant que ça fait cas d'école ! Je le comprends bien, et ça ne me dérange pas, je veux bien être un cas d'école psychiatrique .

Personnellement, je trouve ça très intéressant . Même si je suis le dindon . J'ai toujours voulu écrire en pleine lumière, y'a une raison . Je suis exhib de toute façon, et je voulais partager . Alors, pas de scrupule .... tout va bien .