Psychisme déséquilibré

4. févr., 2020

 

Je me souviens de tout ce que j'ai pu dire ou faire lors de mes manies . Parfois, ça me revient en mémoire, et en ce moment, je pense dans une autre conscience de la vie . Enfin, je me souviens de cette conscience de  vie .

Il y aurait des liens cachés de nos consciences entre nos corps et nos esprits . Nous sommes  une communauté, bien plus intelligente que celle des abeilles ou celle des fourmis . Et nous ne connaissons pas tout de nous . Rien de l'existentiel , alors, toute idée est permise . Nous nous soignons, nous intervenons sur les corps de nos semblables, et si ces interventions physiques avaient une action sur notre mental ? Et si un geste, incompréhensif par notre conscience mais commandé par notre inconscience pouvait se révéler décisif pour le malade ? La, ça devient dangereux de penser ça pour une infirmière. Sauf, que j'ai conscience de ce danger, et des limites à ne pas dépasser . Je ne vais pas faire n'importe quoi sur un malade sous prétexte que cette science existe car elle n'existe pas, pas encore et peut être jamais .  D'abord, elle vient de  ma folie profonde, ce que j'appelle une inconscience profonde, et ensuite, elle ne peut pas être manipulée, puisque dirigée hors conscience. Je ne sais pas si je suis comprise . Mais, il n'y a pas de problème pour ma pratique infirmière, je suis vigilante, bien plus qu'avant ma maladie, j'appelle souvent les services hospitaliers pour me conforter , ou je discute avec ma collègue pour ne jamais m'égarer, me tromper de voie, à cause de ma subjectivité .

Mais je ne peux oublier, je ne veux . C'est l'oeuvre de  ma vie, savoir partir dans des consciences différentes du monde, sérieusement, en me disant que c'est peut être possible, même si c'est dangereux d'y croire puisque ce n'est que de l'imaginaire .

Si l'on veut commencer à comprendre l'existentiel , il va falloir se familiariser avec des consciences extraordinaires, sans débloquer, en gardant la conscience ordinaire pour base sure de nos actes . Mais tout est possible, l'esprit et le corps ne sont  que deux aspects d'un même organisme . Et les imbrications des uns et des autres sont surement savantes . Il se peut que l'inconscience sachent comment se combinent ces liens . Un corps intelligent en étroite collaboration avec l'esprit . Et aussi, les esprits des uns sur les corps des autres . Oui, c'est complètement fou . A notre conscience, mais pas impossible dans l'absolu existentiel . En tout cas, PEUT ETRE que les gestes ou les ordres erronés ou inutiles pour notre conscience, envers les malades, sont exactement les ordres précis de l'inconscience . En admettant que l'inconscience, garde une science existentielle exacte .

En même temps, quand je me relis, ça me fait penser que je cherche à justifier mes erreurs passées . Encore une fois, peut être . Mais, je traque les erreurs de plus en plus et j'ai encore des gestes que je n'explique pas . Peut être que j'analyse trop, je sais que la conscience peut être défaillante et guidée par l'inconscience parfois impérativement , sans qu'on puise faire quoique se soit . Alors, quand je ne comprends pas, je me pose des questions . C'est bien normal . On devrait tous , s'observer,  fait on toujours bien ? Toujours ce qu'on sait devoir faire ? Ou parfois, un geste bizarre, comme un cheveu dans la soupe, c'est ce geste là, qui tombe à pic, et détonne dans notre conscience, qu'il faut étudier . Pourquoi ? C'est notre inconscience qui l'a dicté , dans quel but ? Pourtant, on savait ce qu'il fallait faire, mais il y a eu un ordre plus fort que notre propre savoir . C'est ça qui m'intéresse . Il faut aller dans ce sens, étudier notre esprit, c'est le traquer dans ce qui semble absurde à notre conscience . Pour aller explorer notre inconscience et tout ce qu'elle nous cache encore .

16. avr., 2018
31. oct., 2017

C'est encore une notion qui me turluppine .Les marquages terrestres des idées me viennent d'un inconscient profond, c'est à dire, quand je suis en fortes manies, grave comme on dit . Je n'ai pas pu faire autrement que de les mentionner ici, ou je dis tout . Il y avait un rapport entre mes idées , l'idée d'un seul et l'approbation par tous, à travers des mouvements synchronisés avec mes pensées, c'était rapide ,impossible à contrôler ou à manipuler : une espèce de science existentielle supérieure qui dépasse notre entendement, tellement qu'elle semble complètement folle à la conscience ordinaire . Suis je marquée par les multiples films de sciences fiction ou de sorcellerie que j'ai vus ? Ou est ce simplement l'inconscient qui passe au travers du septième art ?

L'inconscient est partout entre nos consciences, et s'exprime allégrement à notre insu, il est tellement "magique", tellement incroyable qu'il semble fou et donc se trouve à l'abri de toutes investigations ou expériences ...( il est juste bon pour les arts ). Finalement, ça doit bien l'arranger, car c'est aussi notre sécurité , notre auto contrôle et j'imagine qu'il doit se méfier des consciences étroites et persuadées de faire le bien de tous à leurs façons en ignorant les lois de la subjectivité . Comme moi peut être ?

On pourrait dire que le cerveau de l'homme est bien fait, et que tout ce qu'il dit sérieusement est vrai, mais demande des précisions , des remises dans un contexte particulier, une certaine modération . Ce matin , on me parlait des Africains qui croyaient en la sorcellerie, et on me demandait mon avis . J'ai dit que pour moi, c'était une bonne auto suggestion et comme le cerveau est puissant et faible à la fois, c'était une sorte de domination des uns sur les autres .On pourrait partir sur l'idée que rien n'est faux , que l'inconscient et le conscient parlent presque simultanéement, d'ou le capharnaum , ( et le besoin de faire la distinction des deux ) , qu'il faut seulement replacer le puzzle pour y comprendre quelque chose et surtout ouvrir les consciences à l'étrange pour permettre à l'inconscient de sortir des écrans .

Bref, maintenant que je suis soignée, je retrouve ma conscience ordinaire qui est bien incapable de trancher sur le sujet : Y a t-il une espèce de " grande science "  qui transforme le subjectif en objectivité , (  voire  l'abstrait en concret ? ) , Un passage obligé pour montrer pattes blanches et changer le cours de l'histoire humaine ? Et, allez, soyons fous !  Pourquoi pas un art supérieur qui concrêtise l'abstrait ? ???

Non, mes chevilles n'enflent pas , dans votre monde je ne suis qu'une malade mentale, il n'y a que dans le mien que je suis à l'aube de révolutionner les connaissances sur l'inconscient !  lol

22. oct., 2017

Je suis ici dans le psy déséquilibré alors que je suis en conscience tout ce qu'il y a de plus ordinaire, je me souviens seulement de tout ce que j'ai fait ou écrit dans n'importe quelle conscience . J'ai souvenir d'un truc de ouf, la notion de créneaux temporo spatiaux qui permettaient de faire des choses hors norme, comme le passage d'une idée ou d'un concept imaginaire au réel .... Effectivement, même quand je le dis, je lutte pour ne pas effacer . Mais, cette idée est souvent revenue dans mes manies , et le passage de l'esprit à la matière , de l'imaginaire au réel me turluppine beaucoup ; Pourtant je sais qu'il est dangereux de s'aventurer par la , pour notre raison de mortel ? Je dois me contenter de ce que je crois, des idées que j'ai eues, et en plus, il ne faut pas qu'elles interfèrent trop dans mon travail sous risque de le perdre, elles sont bien trop novatrices et pas assez prouvées .

N'empêche que durant mon parcours dans la folie, il y a eu souvent des synchronisations avec l'extérieur, des gens qui se hâtaient de passer en même temps que moi, parfois qui m'attendaient , en chargeant des tas de choses, ou des voitures lettrées hasardeuses comme je les appelle ....Un passage dans la conscience commune ? Le déverrouillage d'une sécurité humaine ?  Est ce un marquage terrestre, une approbation de l'imaginaire pour le réel ?

C'est la protection de l'humanité .

 

Je n'irai pas plus loin, de toute façon personne ne peut inventer une science pareille , personne n'est capable de la fausser ,ce n'est pas que la science du hasard, il y a autre chose, et je crois en cette chose, j'en suis sure même : je sais .  

21. août, 2017

C'est fait, le creneau temporo spatial va surement se refermer, je suis au top, ma transformation se termine . Mon cerveau sait exactement à ce qu'il doit dire, pourquoi il le dit, et il a de la défense . Mon corps est en harmonie avec mon esprit,il va de plus en plus vite, presque de manière inconsciente ; ma conscience et mon inconscience travaillent ensemble , comme une bonne équipe qui se comprend et a distribué les roles en fonction des aptitudes de tous ; mon inconscience guide, rectifie ma conscience, mais seule ma conscience décide , car, elle connait l'extérieur et sait communiquer avec . Je ne suis pas trop , ni pas assez, je dose en fonction des besoins, mais dans l'ensemble , je crois que je deviens plus douce....Ca passe mieux, donc c'est plus facile pour moi aussi . Je ne suis pas une sainte, je fais encore des petites erreurs, comme hier, j'aurais du consoler plus longtemps le conducteur de la voiture qui s'est plantée dans les champs , il pleurait en disant qu'il n'avait plus rien ....Encore un malheureux ! ET j'aurais du lui mettre des petits pansements à ses égratignures, il aurait été bichonné ....Mais voila, j'apprends à devenir meilleure, j'apprends de mes erreurs, ouf ! je suis humaine § La plaque était ...... pour moi le A c'est la fascination, le C le savoir, Y la direction et P pouvoir . Dans ma logique ça se tient, puisque j'e n'aime pas la  fascination , ce n'est plus un objectif en soi, c'est un tue l'action, et ça rend bête ! Plus de fascination des uns pour les autres, y aura t-il encore des coups de foudre, j'en doute . Etant tous fascinants, on tue la fascination, comme on a tué la connerie mais elle est surement gardée dans un coffre précieux de l'inconscient pour maintenir les binomes .

 

Je vais partir travailler, je me sens armée jusqu'aux dents , lol .Je  suis heureuse, nous sommes en marche, rien ne pourra nous arreter. Maintenant, c'est fait, l'impossible est atteint ; rien n'est impossible , l'inconnu s'ouvre à nous avec les portes du paradis vers la vie éternelle ....

 

PS ; Ou bien le symbole est encore plus grand, le véhicule avec la remorque , c'est le monde, le A c'est la vie , et le monde va changer, il est caduque ?  J'aurais du consoler ces gens plus longtemps;  " On a tout perdu ! " disait l'homme, et sa petite fille lui a répondu ; " Mais non, tu m'as moi ! "