En-tête

Récapitulatif

Je vais essayer d'être brève , donc je donnerai ici plutôt des conclusions sans trop d'explications , j'ai assez développé dans mon ancien blog, et je garde ces développements pour mon livre . Du coup, mes idées vont paraitre directives et tomber comme des cheveux dans la soupe . Elles sont novatrices, sorties tout droit de mon inconscient voire mon imaginaire, voire ma folie, que sais je ? Mais dans un tel domaine, on puise ou l'on peut, et ce n'est pas dans notre conscience éduquée par les acquis passés que l'on trouvera les graines de l'avenir !  Je ne prétends pas endoctriner, vient ici qui veut et qui peut . J'ai cherché une réponse existentielle , ce que j'ai trouvé me suffit amplement pour continuer à vivre avec passion . C'était le but ; je me laissais mourir dans la folie .... Je suis ouverte à une meilleure explication du monde , mais personne ici ne daigne commenter . On devrait tous faire une thèse sur l'existence et participer à un concours de réalisme ! Combien de siècles nous faudra t-il encore pour comprendre  ! Servons nous de notre cerveau, l' imagination est le soldat qui brave l'inconscience , son arme est la logique et non la raison commune qui ne vaut que pour la conscience acquise , on n'obtiendra pas une vérité commune mais une vérité subjective . Il en faudrait plus d'une  pour qu'elle soit prise au sérieux ! 

Voila, je vais tirer presque un plan de livre, avec les grandes idées .

 

  En première partie, une autobiographie courte, ce n'est pas ma vie que je veux raconter mais ce qui en découle . Je n'étais pas adaptée à mon éducation protectrice donc reculée du monde, pas assez responsabilisante, j'ai fini par me tourner vers une télé à l'eau de rose, qui m'a montré un monde faux . Je ne veux pas faire le procès de mes parents, qui ont fait de leur mieux, sans doute , car je n'étais pas une enfant facile, très rebelle en paroles , je contredisais toujours, mais craintive dans l'acte, qui me semblait irrémédiable ..... Mon grand père maternel disait : " Mais qu'est ce qu'on va faire de celle là ? " Cette phrase ne m'a pas quittée . 

 

En seconde partie, la décompensation, la crise . Les catalyseurs : Une vie qui n'avance pas, un mariage qui cherche le bonheur, des personnalités incompatibles, des principes insurmontables, le cancer de mon père, les erreurs médicales, la mort d'un ami , la culpabilité, la rencontre d'un grand homme ; Monsieur G et la révolution de ma conscience . Un ras le bol incroyable, le désir de me changer complètement et la folie qui vient ; première manie ; j'ai 39 ans , aucun antécédent psy dans la famille  . 4 grandes manies, sur toute ma carrière , dont 2 hospitalisations de 15 j  . Je me souviens très bien des raisons .Des manies répétitives trimestrielles à peu près sans traitement mais controlables  , 8 ans de non soins , arrêts réguliers des traitements, auto psychanalyse à travers l'écriture seule ( j'en ai gardé les traces qui montrent que je reviens de loin ! D'ou la perte de tous mes remplacements infirmiers)  ) puis besoin d'interactivités ,rencontre avec Monsieur H et son blog  .Quel gentil homme ! Je suis devenue le virus ver00 , et un ami de Monsieur H , Kazo m'a fortement incitée à faire mon propre blog . Ces deux potes sont décédés maintenant . L'inconscience.blogvie;com a démarré en janvier 2009 .Je me suis installée à mon compte en septembre 2009, j'avais perdu tous mes tafs . J'ai eu ma dernière grosse manie en octobre 2010 . Ensuite, des  " petits délires " uniquement philosophiques  n'intervenant pas dans ma profession, qui m'ont aidée à batir ce que j'appellerais l'univer00 , j'ai monté une clientèle en parallèle qui est prospère aujourd'hui . Impossible pour moi, de voguer dans l'existentiel sans cette inconscience .Les idées venaient sans chercher, comme évidentes .Je considère qu'elles font partie d'une folie qui m'est nécessaire . Depuis, j'accepte le monde avec un nouveau regard .Je me suis servie de l'inconscience pour comprendre l'inexplicable .J'ai comblé les vides qui m 'insupportaient . 

 

En troisième partie : Les grandes idées tirées de mon inconscience, souvent en état de crise maniaque : 

- La matière vivante vient de l'esprit, c'est sa continuité vers le concret ,l'esprit explique le corps . D'ou les handicapés physiques qui sont la visibilté d'un décalage entre leur esprit et l'extérieur , en avance sur leur siècle ou en retard, je ne sais , mais mal adaptés à l'environnement .  

- L'inconscient contient tout ce qui n'est pas conscient : la maitrise de la santé, tout ce qu'on ignore de nous, tout ce qu'on ne veut pas voir ; beaucoup de nos défauts .Il faut être plus lucide sur nous même, changer la mauvaise presse des défauts, qui sont des qualités supérieures pour apprendre à les doser en fonction des besoins essentiels et ainsi nettoyer son inconscient poubelle et permettre une meilleure gestion de la santé mentale et physique. L'inconscient  il tient la mesure des qualités conscientes , l'extémité du binome de toutes les qualités , d'ou un besoin de l'utilisation aussi des défauts en fonction des nécessités ; l'inconscient n'est pas qu'une poubelle, c'est notre allié , si on le respecte à sa juste valeur ; il ne garde pas la jalousie, la violence ... pour des prunes, elles existent parce qu'elles sont nécessaires en cas d'atteinte du respect humain .Elles protègent aussi et permettent l'existence de leur contraire . 

- L'inconscient est la pioche de la conscience, c'est le magma de la personnalité , il peut changer l'individu, il est la source de l'identité , il se différencie petit à petit en fonction de l'âge et des vécus . 

-La bipolarité,une prédisposition à mieux voir l'inconscient de l'autre qui déboussole et engage à  une transformation spirituelle mais la barrière rompue entre inconscience et conscience ne peut se réparer sans traitement, inconscient trop attractif pour le sujet , idem pour les schizophrènes, qui vont plus profonds dans les couches de l'inconscience et donc remontent davantage de démons et de subjectivité. 

-Les manies, un inconscient qui sort en conscience car il souffre, (malade) soit parce qu'il est un inconscient poubelle, soit un inconscient muselé , unique occasion d'étudier l'inconscient à l'extérieur, pourquoi n'est ce pas fait ? 

-Notion de nettoyage de l'inconscient, en l'écoutant,notamment aux travers des manies ou des délires, en modifiant sa conscience du monde au fur et à mesure, en donnant des réponses, en ajustant l'inconscience à la conscience, permettre un nouveau lien fluide et complice, en levant toutes les rancunes . Parce que l'inconscient malheureux, étouffé, non écouté ou encrassé par la rancune ou les défauts refoulés, peut être très néfaste au sujet conscient . 

-La nuit est un moment privilégié de communication avec l'inconscient, c'est un réajustement pour le lendemain, d'ou l'expression : la nuit porte conseil, le lit est la table de lecture de l'esprit .Les rêves dont on se souvient doivent être étudiés par le sujet lui même , lui seul sait .  

  -Nous sommes deux personnes à la fois dans notre tête ( peut être même plus lol ) une personne consciente et une personne inconsciente , celle que nous sommes et celle que nous aimerions  être, cette dernière est quasiment dans un pré conscient, elle existe dans l'imaginaire, ensuite il y a celles que nous pourrions être dans des couches plus profondes de l'inconscient . 

Passons à une vitesse supérieure sur le chemin de l'inconscience ou de la folie....

-Notion de " noyau de vie " ou " graine de vie  " , il y aurait une entité intelligente et pure en nous, qui cherche à parfaire notre esprit et qui maintient notre santé si elle garde cet espoir . La maladie momentanée pourrait permettre un changement spirituel ,une somatisation pour un réajustement mental, mais si tout espoir de perfection est mort, la maladie deviendrait fatale, l'inconscience du sujet se retournerait contre lui même,(et là, je vois l'intérêt de statistiques rapprochant les problèmes psy avec des maladies physiques, mais c'est le cadet des soucis de ce monde )  et il y aurait retour à la case départ, pour de nouveaux gènes . La mort ne serait pas qu'un essai raté , elle pourrait être aussi l'aboutissement d'un esprit accompli et le passage dans un monde spirituel pour un marquage génétique ?  D'ou la courte vie de certains êtres, soit trop parfaits pour ce monde ou pas adaptés et donc amenés à trop souffrir.....Je m' hasarde, je suis à la limite de ma folie, mais l'idée me plait . Celle d'un monde spirituel qui aurait pour plate forme concrète d'expérimentation ; la terre. Nous serions des bébés amenés à étendre l'intelligence universelle à des fins qui m'échappent, peut être pour augmenter les créations géniales ? Comme les arbres ? 

- notion de communication entre inconscients rapide et intelligente : proche ou lointaine,  régie par des lois d'individualité, une hiérachie basée sur le respect du but de vie mais plus encore sur l'intérêt humain . Une espèce de vie entre nos vies, sur l'essentiel de l'humanité .Donc, notion d'ordres inconscients et de surveillance supérieure . L'inconscient profite d'une baisse de conscience pour s'exprimer, ou il parle très vite, entre deux phrases conscientes, d'ou l'impression de mensonge ou d'ambiguité lorsque la conscience et l'inconscience sont en désaccord . ( Une ruche ou une fourmilière, plus perfectionnée. ) 

- " La connerie apparente est le bouclier crypté de l'intelligence inconsciente " : Il n'y a pas de connerie , tout est intelligent ,on a tous le même cerveau, sauf que l'inconscient détient parfois l'essentiel de l'intelligence, il ne reste alors que la bêtise en conscience,en surface, elle permet de rendre plus heureux le sujet, si l'inconscience estime que c'est le chemin le plus court vers le bonheur, et que trop d'intelligence serait synonyme de trop de souffrances , le dosage n'est pas simple entre l'esprit et le monde . De plus, ce qui parait bête est parfois catalyseur d'intelligences donc formateur pour autrui, ou bien, il prend tout son sens dans l'avenir et parait beaucoup plus intelligent avec le temps . Qui peut juger de l'intelligence sans comprendre le subjectif et les intentions du sujet ?   L'intelligence prend de multiples formes, son meilleur gardien est son contraire ; la connerie, elle protège peut-être une intelligence inconsciente hors norme qui reste tapie car le monde extérieur n'est pas assez développé  .Tout ce qui est dans la conscience existe à l'opposé dans l'inconscient , c'est la loi des binomes existentiels .  Enfin, je ferais l'apologie de mon métier . C'est lui qui m'a menée en grande partie à ces réflexions, en touchant aux questions de vie et de mort, en appréhendant la subjectivité humaine, le cerveau , ses aberrances, ses ambiguités avec un esprit de recherche perfectionniste, un désir de comprendre et un grand père qui voulait que j'aille loin .   Et ensuite, merci à cet inconscient  jocker, qui a laissé court à mon imagination et a permis que je comble les vides de mes pensées et de mon coeur .  Peu importe que je dise vrai pour moi, c'est l'univer00, mon antre , ma compréhension du monde, j'engage tous les malades psy a trouver leurs univers eux, ils retrouveront leur joie de vivre ( mais ils doivent faire la différence entre leurs idées et la réalité scientifique et admise, c'est toute la différence entre folie et raison ), je veux bien faire partager mes idées à ceux qui en manquent si ça peut les aider , quant aux autres , ils sont pour moi, une énigme ; comment font ils pour se reconnaitre dans un tel foutoir mondial ?  Je maintiens mon idée de thèse existentielle obligatoire pour tout vivant ! Je crois fermement que la vérité se trouve dans l'imaginaire . J'adore le cerveau ! Mais si tout est spirituel pourquoi voit on tous la même matière ? Quelle est la route entre l'esprit et la matière hors du corps de l'esprit ? Comment s'est constitué l'extérieur ? Des stades spirituels différents vivants ou morts ?  Des intelligences en évolution , stoppées pour x raisons, ou pour une bonne , contenir une vie de plus en plus perfectionnée ?  Ma raison me fait dire qu'il existe une intelligence supérieure ,on l'appelle peut être le hasard ou bien Dieu ,on peut la réduire à l'humanité .....peu importe finalement, du moment qu'elle nous donne de la graine ou un "noyau" de vie....

Merci, à mes lecteurs de plus en plus nombreux, pour leur patience, et leur discrétion ...lol  

 

PS : Pour ceux qui veulent aller plus loin dans des convictions moins certaines et un imaginaire plus poussé , veuillez vous reporter au post ; Ajouts du 20 octobre 2017 . 

Laissez de côté vos certitudes !