L'esprit est grand, la subjectivité nous déforme la réalité, c'est notre réalité et notre réalité nous influence . Ainsi, si nous voyons notre tolérance comme une faiblesse, nous nous sentirons faibles, mais si nous la voyons comme un signe d'intelligence, nous serons forts .Tout dépend de la manière de voir les choses, on peut les voir du bon ou du mauvais côté , et celà nous influence . Les médiums se servent de ça pour leur science, et ça peut marcher... Bien que je n'ai jamais vraiment décortiqué leurs méthodes .

 

J'ai cherché dans ce blog, des lignes de conduites thérapeutiques qui pourraient être une base salvatrice pour tous malades mentaux . Celle ci , en est une . L'esprit est puissant, il nous entraine dans nos croyances qui sont souvent erronées de ce que nous sommes ; On peut voir les choses différemment pour être plus heureux . Le bonheur est la clef de la guérison de toutes maladies mentales .

 

Il faut chercher à faire simple, trouver les conducteurs communs des maladies mentales, même si elles ne s'expriment pas de la même façon, elles viennent toujours d'un mal être. Il ne faut plus laisser les malades seuls avec leurs problèmes, les traitements sont sans doute nécessaires mais ils ne sont que des pansements sur une jambe de bois . La souffrance intérieure reste .Elle est neutralisée, en tuant l'émotion à la source .

 

Si l'on m'avait dit que l'amour avait des caps, amour passion, amour haine, puis amour attachement, il y en a surement d'autres ...J'aurais mieux supporté mon mariage, et peut être que je n'aurais jamais été bipolaire, ou du moins délirante ...Est ce la réalité ? Ou est ce ma réalité ? Faut il chacun trouver son chemin spirituel salvateur ou peut on aider les autres à l'aide d'un blog ?  

 

Je reste persuadée qu'il faut s'allier tous ensemble, nous malades mentaux, pour trouver la porte de sortie . Nous seuls pouvons comprendre notre esprit, et les grandes lignes spirituelles sont valables pour tous .

 

Nous sommes enfermés dans un cercle vicieux de culpabilité et de méestime. Il existe des mots magiques qui peuvent nous libérer, à nous de les trouver, nous ne pouvons pas souffrir indéfiniment chacun dans notre coin, depuis la nuit des temps . Il faut que notre souffrance serve aux malheureux présents et à venir .